TARASCON -YOGA - KALAKENDRA

  COURS de YOGA - RELAXATION - MEDITATION - EQUITONIE® (Gym Douce) 

CONFINEMENT - LA PAGE DE L'AYURVEDA 

Proposée par Patrice-Arjuna

C'est le moment ou jamais de mettre en pratique les bonnes méthodes acquises pendant les stages:

Régulièrement je vous proposerai des activités d'entretien sous forme de textes simples illustrés et de conseils,

Que ce soit en diététique (pour éviter la prise de poids...) 

L'auto-massage pour stimuler les muscles et l'organisme au repos,

Ou encore des exercices de Khaloori-yoga pour les plus courageux,

Et peut-être d'autres choses encore selon mon humeur.

Les nouveautés sont en bas de page.


MISE EN GARDE pour les personnes pratiquant "Jala Neti"

Si vous constatez l'apparition de symptômes de type rhinite (nez qui coule etc) ce peut être une première atteinte du covid-19 qui pourrait être sans suite, ne pas traiter ce symptôme avec un lavage de nez, qui risquerait «d’envoyer le virus de la muqueuse nasale dans les poumons. 

Les lavages de nez sont déconseillés, ils pourraient favoriser la dissémination virale.»

l’OMS sur sa page consacrée aux idées reçues sur le Covid-19. dit: « Rien ne prouve que le fait de se rincer régulièrement le nez avec une solution saline protège les gens contre l’infection par le nouveau coronavirus. Il existe quelques éléments probants indiquant que cette pratique peut aider les gens à se remettre plus rapidement d’un rhume ordinaire. Cependant, il n’a pas été démontré que le fait de se rincer régulièrement le nez permettait de prévenir les infections respiratoires.»


Ajout du dimanche 5 avril:

Maintenant que l'on nous conseille "officiellement" de tous porter un masque,

Je peux suggérer d'y ajouter une pratique fort simple qui fait partie de ce qu'en Ayurveda on nomme "Nasia" (soins du nez),

et qui peut se faire même si l'on n'envisage pas de sortir, car aussi utile en cas de rhinite allergique (c'est la saison...).

Il suffit de déposer un peu d'huile de sésame ou autre avec le bout du doigt à l'entrée des narines comme on le fait parfois avec de la pommade

quand un rhume provoque des gerçures. 

Cela aura pour effet de capter les poussières et autres agents polluants 

comme le font naturellement les poils du nez qui se trouveront "huilés" et feront ainsi plus efficacement barrière. 

Je rappelle que l'on doit généralement respirer par le nez, pour toutes sortes de raisons que je ne développerai pas maintenant.


Pour commencer un court rappel de ce qu'est l'« AYURVEDA »:

Terme sanskrit, langue sacrée de l’inde, est composé de« ayur » : vie et «veda » : connaissance ou science, il signifie « science de la vie » ou encore « savoir de longévité », il ne s’applique pas uniquement au processus métabolique, mais implique une hygiène de vie, une philosophie et un art de vivre dont le yoga fait partie.

Cette connaissance s’est développée dans la vallée de l’Indus il y a plus de 5000 ans et a influencé les civilisations voisines, de la Chine au Moyen-Orient et jusqu’en Europe.

Les soins-massages ne sont pas thérapeutiques au sens occidental du terme, mais ayant une action sur la circulation sanguine, lymphatique et le système nerveux, ils ont un effet relaxant et régénérant à la fois, contribuant aussi à améliorer la confiance et le bien-être.

Aujourd’hui je vous propose l'auto-massage traditionnel de base, comme je l'enseigne au cours de mes stages, les personnes qui n'y ont pas assisté peuvent aussi le pratiquer sans risque avec douceur, les "habitués" doivent se souvenir des quelques points "marmas" qui y sont associés. Certains termes vous sont peut-être encore étrangers, j'y reviendrai plus tard.

Ce massage se pratique avec ou sans huile (coco, sésame) au réveil après avoir vidé la vessie, c’est un massage actif et réceptif à la fois puisqu’on le pratique seul. C’est un réveil physique et mental progressif, calme, sans urgence: on se prépare pour la journée sans autre pensée que l’attention que l’on se porte à ce moment de la matinée. Il a une action sur la circulation sanguine, lymphatique et le système nerveux, ce qui a un effet tonifiant général.

Déroulement succinct du massage (malaxage, frottements et pressions douces):

On commence assis, sur le lit ou sur le sol dans un endroit qui vous convient, 

1 / épaule gauche-bras gauche-poignet-main

2/ épaule droite-bras droit-poignet-main

3/ Jambe gauche-cheville-pied gauche

4/ Jambe droite-cheville-pied droit

5/ Allongé, détente, courte méditation : ce que je suis, ce que je fais…(nous avons tout le temps en ce moment...)

6/ Rester allongé, talons ramenés vers les fesses, les mains posées sur l’angle des cuisses :

     a/ 3 respirations thoraciques pour dégager le diaphragme.

     b/ main droite posée sur le nombril, massage de l’abdomen.

     c/ 3 respirations anales(inspirer: relâcher le sphincter anal, expirer: contracter, ou mula bandha pour ceux qui pratiquent.

7/ Retour assis :

     a/ Dos-hanches

     b/ massage de la nuque

     c/ massage du visage-oreilles

Fin du massage.

Ensuite on peut pratiquer les ablutions, et selon les aptitudes :

     a/ râpe-langue, bain de bouche/gargarisme,(gandouch, jala neti (lota), nasyam seront décrits une prochaine fois)

     b/ Surya namaskar: "salutation au soleil" (excellent pour étirer tous les muscles et s'assouplir)

     c/ asanas pour les pratiquants.

Le terme « massage », d’origine Indienne, désigne une technique ancestrale de l’Ayurveda (médecine Traditionnelle reconnue par l’OMS, Office Mondial de la Santé) mais l'Ayurveda ne se substitue pas, en aucun cas, aux prescriptions et soins des professionnels de santé.

CUISINE DE SANTE

Aujourd’hui c'est un peu une entrée en matière que je vous propose, dans le cadre de l'alimentation, qui va peut-être poser problème dans les semaines à venir pour beaucoup d'entre nous, les graines germées sont une très bonne alternative lorsque l'on n'a pas de verdure sous la main.

D'autant que celles-ci sont riches en nutriments, vitamines et minéraux, le tout de première fraîcheur, un concentré de vie.

Tout le monde connait les "germes de soja" que l'on trouve dans le commerce, en conserve ou frais. Ce n'est d'ailleurs pas du soja mais des haricots Mungo, d'autres graines sont disponibles, des plus petites comme l'alfafa, aux plus grosses comme les haricots pourquoi pas? 

En cuisine ayurvédique les graines (dhal) sont surtout cuisinées, mais on peut les faire germer sans problème pour les consommer soit en salade composée (par ex.: tomates, feta, olives, croûtons) ou dans une soupe style oriental, tout est possible, à condition qu'elles soient bio car "vivantes", je ne garantis pas la germination des graines industrielles, mais on peut essayer. 

Si l'on ne dispose pas de germoir on peut utiliser une boite en plastique avec son couvercle car c'est mieux si l’atmosphère est confinée (ça tombe bien...) voir les photos. La germination prend trois à quatre jours pour les graines les plus rapides, pour les autres il faut un peu patienter (rappelez-vous vos expériences de SVT avec des lentilles). Si vous voulez une production régulière pensez à échelonner vos "semis".

de gauche à droite: lentilles vertes, haricots azuki, haricots mungo,

dessous des graines mélangées; alfafa, radis, fenouil.

à gauche une boite à conservation, à côté les étages d'un germoir, on les superpose et l'eau s'écoule de l'un à l'autre pour éviter la stagnation.

Les personnes qui disposent d'un germoir n'ont pas besoin de mes conseils, pour les autres il suffit de disposer du papier absorbant au fond de la boite (j'ai mis une feuille épaisse pliée en deux) de répandre uniformément les graines choisies, attention, elles vont gonfler!

(ici ce sont des mungo et au premier plan des graines mélangées) verser ensuite de l'eau sans recouvrir les graines, le papier absorbera l'eau et conservera l'humidité.

L'eau ne doit pas stagner, veiller seulement à maintenir l'humidité au fil des jours, la boite fermée mais pas hermétiquement, vous verrez apparaître bientôt les germes, vous pourrez "récolter" quand ils feront quelques centimètres, les laver à l'eau vinaigrée avant de les préparer.

Pour les débutants.tes je conseille soit les lentilles, il y en a toujours dans les placards, soit les mungo, c'est un basique de l'alimentation bio. 

N'hésitez pas à me tenir informé de vos progrès via la page contact ou par tout autre moyen à votre disposition. Bon appétit.

Recette de boisson "détoxinante" à base de curcuma

Racines fraîches de curcuma à droite 

A la demande générale de Marijo voici une recette qui peut s'avérer utile par ces temps où la deuxième période de confinement ne va pas tarder à provoquer des effets secondaires tant sur le plan psychologique que métabolique.

-------------------------------------------------

Est-il encore besoin de présenter le curcuma qui est à la base de cette préparation.

Utilisé traditionnellement dans la cuisine indienne et l'Ayurveda où il est considéré comme capteur de toxines, son principe actif la curcumine a des vertus anti-inflammatoires et anti-oxydantes qui sont maintenant démontrées. 

"Les personnes qui souffrent de dépression ont un niveau d'inflammation cérébrale élevé ce qui entrave la neurogenèse" (revue médicale Newsware 2013). le curcuma aurait donc aussi des effets bénéfiques sur le cerveau. 

Consommé en quantité suffisante le curcuma protège la muqueuse intestinale, il soulage les troubles digestifs tels que ballonnements, constipation, reflux gastriques, le foie et la vésicule biliaire bénéficient aussi de ses bienfaits qui sont renforcés par l’adjonction de gingembre (l'Ayurveda indique que les troubles ici mentionnés sont très souvent d'origine psychosomatique, dus au stress, à l'anxiété, à des chocs émotionnels) 


Les ingrédients cités doivent être « Bio » évidemment, ou les plus naturels possible.

Pour bénéficier pleinement des vertus de la curcumine, il faudrait consommer environ une cuillère à soupe ou plus de curcuma par jour, 

un régime alimentaire incluant le curcuma dans les recettes est déjà un bon apport, le consommer en gélules est un pis-aller (onéreux).


Quantités pour un verre :

- 1 cuillère à café de curcuma en poudre,

- 1 cuillère à café de gingembre en poudre,

- 1 cuillère à café de miel ou de sirop d’érable,

- 1 le jus d’un demi-citron et

- 10 à 12cl d’eau de source,

Préparation :

Mélanger le tout, les quantités peuvent être modulées selon goût.

Complète parfaitement un petit déjeuner, à condition de supprimer le café au lait… (Acidifiant)

Si la saveur du citron est acide, sa vertu est "base" pour l'organisme.

Excellent aussi, tiède, contre les maux de gorge (avec du miel)

----------------------------------------------

Recette pour un litre :

- 100cl d'eau de source,

- 30g de curcuma fraîchement râpé ou en poudre,

- 30gr de gingembre frais râpé ou en poudre,

- 60g de sirop d'érable ou de miel,

- Le jus d'un citron et demi,

Passer le tout au mixer, laissez macérer au réfrigérateur, se conserve très bien une semaine (une bouteille à large goulot et bouchon à vis)

Servir bien frais, à raison d'un verre par jour, 

Musoor Dhal, lentilles rouges

Musoor dhal ou masour dall désigne les lentilles rouges, c’est une des nombreuses variétés de dhal que l’on trouve en Inde, dhal ou dall signifie « graine », celles-ci  ont l’avantage de cuire rapidement.


Cette préparation semi-liquide très simple, un peu relevée est hydratante,  s’accompagne d’un riz basmati, l’association légumineuses (lentilles) et céréales (riz) recrée la chaîne des acides aminés, ce qui est un bon substitut aux protéines animales.


Les ingrédients « exotiques » y sont peu nombreux et faciles à se procurer.


Ingrédients pour deux portions:


-200gr de lentilles rouges lavées,

-1 litre d’eau,

-2 tomates hachées,

-1 gros oignon en rondelles,

-2 ou 3 gousses d’ail émincées fin,

-1 piment vert frais de petite taille émincé ou 1 pincée de piment sec écrasé,

-1 cuillère à café de curcuma en poudre ou plus,

-1 cuillère à café de cumin en poudre,

-1 cuillère à soupe de feuilles de coriandre hachées,

-3 cuillères à soupe d’huile (coco si possible, le mieux est du « ghee » ou beurre clarifié pour les personnes qui ont appris à le préparer avec moi)

-Sel selon goût,


Préparation :

-Mettre à cuire les lentilles dans une grande casserole avec l’eau, écumer la mousse,

-Pendant ce temps préparer le « Vagar » ce terme désigne la préparation aromatique, en Ayurveda les épices sont préparées séparément :

Dans une autre casserole faire chauffer la moitié de l’huile et ajouter dans l’ordre : l’ail, le cumin, le piment, frire un peu, puis ajouter les tomates hachées, faire cuire et mettre de côté,

-Dans une poêle faire bien brunir les rondelles d’oignon dans l’autre moitié d’huile,

-Quand les lentilles sont presque cuites : verser le « Vagar » puis le curcuma et la coriandre, saler et bien mélanger, terminer la cuisson,

-Au moment de servir répandez les oignons frits dans le récipient,​ 

Bon appétit, Ôm Shanti.

Bananes vapeur, steam banana, Niravi vala (en malayam), Bhapa kela (en hindi),

Un bananier dans la campagne du Kerala

Aujourd’hui 10 avril, un aliment très présent dans la diététique indienne et l'Ayurveda, la banane, elle convient à tout le monde, à condition de bien équilibrer son repas. 

Avec une dédicace particulière pour Marie-Claire et Laurence qui en ont découvert les bienfaits, cuites ou crues.

Faute de trouver en France la banane Nendra, appellation d'origine contrôlée du Kerala , choisir une variété de banane exotique mûre à point se prêtant bien à la cuisson, celles à peau rouge sont meilleures, sinon la Cavendish que l'on trouve partout, Bio si possible, recette simplicime et délicieuse.

**********************

Un de mes petit déjeuner au Dr Franklin's Institute, une expérience gustative à base de bananes : petites sucrées, jus de banane et "steam banana" au miel (à gauche) , le sujet d’aujourd’hui, accompagnées du "tchai" et de délicieux "apam" sorte de crêpes de riz.

Quantité : une banane par personne,

Matériel :

- Un cuit-vapeur ou un autocuiseur,

Préparation :

- Mettre suffisamment d’eau dans le cuit-vapeur puis disposer les bananes non fendues et non pelées sur la grille et couvrir,

- Laisser cuire une vingtaine de minutes (on peu tester en piquant avec la pointe d’un couteau, à l’autocuiseur le temps de cuisson sera sans doute réduit, c'est une question d'expérience)

- Servir la banane chaude dans sa peau fendue dans le sens de la longueur, telle quelle si c’est une variété bien sucrée ou avec un filet de miel, du sirop d’érable ou d’agave, c’est encore plus savoureux, comme dessert ou au petit déjeuner, c’est très nourrissant.

D’après la diététique indienne les bananes, outre leurs qualités nutritives, peuvent prévenir les ulcères de l’estomac, leur teneur en potassium peut aider à prévenir la formation de calculs rénaux et à protéger contre l'hypertension artérielle et les AVC, les vitamines dans les bananes (en particulier les vitamines A, C et E) peuvent vous aider à protéger votre vue.

La vitamine B6 dans les bananes peut aider à réguler le taux de glycémie, elles contiennent aussi du tryptophane qui peut aider à augmenter les niveaux de sérotonine dans le cerveau, ce qui donne bonne humeur(ne dit-on pas « avoir la banane » ?)

Cuites elles perdent leurs vitamines mais conservent les minéraux et leurs autres qualités et sont aussi très digestes.

SOIN DES MAINS

Aujourd’hui je reviens sur une partie de l'auto-massage, il s'agit des mains,

ce soin ne nécessite pas un long apprentissage et on peut le pratiquer facilement, mais il demande une certaine précision.

Prudence en cas de séquelles éventuelles de traumatismes anciens, aussi ne pas traiter directement les zones douloureuses s'il y en a, mais masser en périphérie afin de stimuler la circulation sanguine.

En cas d'arthrite le massage des mains peut aider à ralentir l'évolution de l'affection en favorisant la mobilité et la souplesse des articulations.

Il est possible et même préférable d'utiliser de l'huile (sésame, amande douce, avocat ou même coco)

S'il y a de légères douleurs musculaires ou articulaires on peut utiliser une huile à l'arnica par exemple (Welleda)

Vous pouvez pratiquer ce soin à n'importe quel moment de la journée,

il suffit de vous installer confortablement dans un endroit de votre choix et de prendre tout votre temps.


**************************************************

Le temps pour chaque étape est laissé à votre estimation, ni trop ni trop peu tout simplement, les pression seront douces et fermes à la foi.

Les photos donnent déjà un bon aperçu du déroulement de ce soin qui fait partie du massage Ayurvédique complet du corps lorsqu'il est effectué par des praticiens.

**************************************************

- pour commencer frotter énergiquement les mains l'une contre l'autre et enduire votre main gauche avec l'huile choisie.

1-puis avec la main droite pratiquer une friction circulaire en "bracelet" autour du poignet gauche en faisant un "anneau" avec le majeur et le pouce droits. Frotter ensuite longitudinalement le poignet avec l'anneau de vos doigts en faisant tourner la main gauche dans un mouvement de va-et-vient.

2-avec le pouce pratiquer des frictions d'avant en arrière sur et entre les os du dos de la main.

3 et 4-pincer ensuite en tournant chaque articulation et interstices des phalanges, côtés, dessus, dessous.

5-terminer par une pression sur chaque ongle en tirant vigoureusement le doigt.


-tournez ensuite la paume vers le haut.

6-exercer une pression tournante dans le creux de la main, c'est un "marma", un point d'énergie important.

7-puis même pression au niveau du "mont de vénus" correspondant à la base de l'articulation du pouce.

8-idem au niveau du tranchant de la main.

9-puis les doigts en opposition à l'intérieur de la main exercer la pression sur le muscle entre pouce et index (avant-dernière photo).

10-ensuite saisir la main gauche comme décrit sur la dernière photo et plier sans forcer le poignet d'avant en arrière plusieurs fois et effectuer des rotations du poignet tout en continuant à tenir la main comme décrit, dans le sens des aiguilles d'une montre et inversement.

Terminer par une friction générale de la main, des doigts jusqu'au poignet, recto-verso, avec un mouvement enveloppant de la main droite.

Sentez et constatez pendant un moment la différence de sensation entre les deux mains, puis passez à la main droite.

Nota: on peut pratiquer avec bénéfices ce soin au quotidien en complément ou non de l’auto-massage. Mais comme je l'ai déjà indiqué il ne se substitue pas aux soins des professionnels de santé.

Rappel utile: Après une sortie, il est Important d’enlever ses chaussures dès l'entrée, une règle d’hygiène souvent oubliée: 

Les chaussures sont couvertes de bactéries pathogènes, les garder aux pieds dans la maison contamine les sols 

et représente un risque pour votre santé, par exemple :

La bactérie Clostridium : responsable de graves maladies digestives dont des diarrhées sévères.

Listeria monocytogenes : cause la listériose, une grave infection du sang (septicémie) ou du système nerveux central.

Escherichia coli : provoque des diarrhées sanglantes.

Sans parler des crachats, déjections et autres porteurs de germes qui couvrent les rues…et le COVID-19 bien entendu.

Alors pour éviter de propager ces microbes dans votre (notre) intérieur, la règle est simple : déchaussez-vous !

Mais le plus important : Restez chez vous! ça semblera long mais certainement plein d'enseignements pour l'avenir.